Sexo Amateur Online https://sexoamateuronline.com/ Journal d'une Cam Girl Tue, 19 Feb 2019 15:45:07 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.0.3 Lap Dance & Collants http://sexoamateuronline.com/2019/02/19/lap-dance-collants/ Tue, 19 Feb 2019 15:45:06 +0000 http://sexoamateuronline.com/2019/02/19/lap-dance-collants/ Quand j’avais 21 ans, j’ai été un peu vilaine avec une amie de ma mère. Elle s’appelait Theresa et je la trouvais incroyablement sexy.

Je revenais toujours chez mes parents pendant les vacances d’été quand j’étais à l’université. J’ai toujours été en forme. J’adorais m’entraîner et prendre soin de mon corps.

Un après-midi, ma mère a invité un groupe pour organiser une fête de mariage pour ma tante qui allait se marier. J’étais allé au gymnase et j’étais entré dans une maison pleine d’environ huit femmes qui buvaient du vin et s’amusaient. Je suis sûr qu’ils discutaient des projets de mariage à un moment donné.

« Alors on va avoir une strip-teaseuse ? » J’ai entendu une des femmes demander en entrant dans la pièce.

Toute la pièce m’a regardé en entrant. « Je ne suis pas la strip-teaseuse ! » J’ai plaisanté.

La plupart des femmes ont ri et tout le monde a recommencé à parler. Je me suis assise à la table de la cuisine à côté de Theresa, l’amie de ma mère, et de ma tante.

« Alors tu vas avoir une strip-teaseuse ? » J’ai demandé à ma tante.

« Non. Non. Non. Eh bien, je ne sais pas. Probablement pas. » Elle a répondu.

« Allez, on devrait en prendre un. » Theresa l’a dit à ma tante.

Theresa portait une petite robe noire avec des talons noirs de 5 pouces. Elle avait une sorte de bas noir sur les jambes. Theresa avait environ 40 ans. Elle avait un très bon corps. Elle faisait de l’exercice et elle était très en forme. Elle était mariée à un médecin et elle adorait montrer son argent. Elle s’habillait toujours bien. Elle n’était pas une des meilleures amies de ma mère, mais je la connaissais ici depuis environ 5 ans. Toutes les femmes étaient un peu habillées pour le rassemblement.

« Alors, vous payez pour la strip-teaseuse ? » Ma tante a demandé à Theresa.

« Définitivement ! » Theresa a répondu.

« Je vois que maintenant, une bande de femmes mariées de 40 ans et une strip-teaseuse. Ce pauvre gars se ferait agresser ! » Ma tante a répondu.

« Je sais que je m’amuserais bien ! Je sais que j’en aurais pour mon argent ! » Theresa a répondu et m’a regardé.

« Ok, donc vous avez manifestement bu un verre ou deux de vin. » J’ai plaisanté.

« Ha, j’en ai eu trois. » Ma tante a répondu.

« Je n’en ai eu qu’une. » Theresa a répondu.

« Un ? Vraiment ? Je viens de te regarder remplissez votre verre. » Ma tante m’a dit rapidement.

« Ok, peut-être deux ou trois. » Theresa a dit.

« Espérons que quand tu auras ton enterrement de vie de jeune fille avec la strip-teaseuse, il y aura quelques bouteilles de vin ! » Je l’ai dit à Theresa.

« Qu’est-ce que tu essaies de dire ? demanda Theresa.

« Ummm, rien. Juste qu’un peu d’alcool aide à surmonter les inhibitions. » Je lui ai dit.

« Crois-moi, je peux m’amuser avec ou sans le vin ! » Theresa me l’a dit.

« Si on trouve une strip-teaseuse, je sais que j’aurai besoin de quelques verres de vin. » Ma tante nous l’a dit.

« Peu importe, tu sais que tu t’amuseras si on trouve une strip-teaseuse. » Theresa l’a dit à ma tante.

« Je ne sais pas. Je suppose que ce serait amusant. Mais il faudrait qu’on garde le contrôle. » Ma tante a répondu.

« Alors tu le laissais te faire une lap dance ? » demanda Theresa.

« Je suppose, mais seulement s’il restait couvert. Pas s’il est complètement nu. » Ma tante a répondu. « Tu laisserais une strip-teaseuse t’en donner une ? »

« J’adorerais ça ! » Theresa a répondu.

« Ha, je parie que tu le ferais ! » Ma tante a dit.

« En fait, c’est moi qui lui donnerais le lap dance. » dit Theresa en prenant la bouteille de vin et en versant un autre verre.

« Pas question, tu ne donnerais pas de lap dance à une strip-teaseuse. » Ma tante m’a répondu rapidement.

« Oh oui. Je le ferais. » Theresa est vite revenue avec.

« Et à propos de Chris ? Il serait d’accord avec ça ? » Ma tante m’a demandé.

« Bien sûr que non. Il perdrait la tête si je faisais ou donnais une lap dance à quelqu’un. » dit Theresa d’une voix plus calme. Elle semblait presque triste de réaliser que son fantasme de strip-teaseuse masculine ne se réaliserait probablement pas de la façon dont elle l’envisageait.

« Tu vois, c’est pour ça qu’on n’aura pas de strip-teaseuse. » Ma tante a dit.

A ce moment-là, une autre amie de ma mère, Lori, s’est approchée de nous.

« C’est quoi cette histoire de strip-teaseuse ? » demanda Lori.

« Theresa veut une strip-teaseuse pour mon enterrement de vie de jeune fille. » Ma tante m’a répondu. « Mais on vient de lui rappeler que son mari ne serait pas d’accord. »

« Même si Theresa n’est pas là, je suis partant. pour une strip-teaseuse ! » Lori nous l’a dit.

« Attendez, attendez, attendez. Attendez un peu. Je ne veux pas d’une strip-teaseuse. » Theresa nous l’a dit.

« Elle n’a pas encore trouvé comment l’obtenir de son mari. » Ma tante a dit.

« N’oublie pas qu’elle lui fait aussi une lap dance ! » Je me suis assuré de le dire à tout le monde. J’aimais beaucoup l’idée que Theresa donne une lap dance et j’ai pensé que c’était une bonne idée de ramener la conversation là-dessus.

« Oh vraiment ? Theresa, une lap dance ? » demanda Lori.

« Oui, pourquoi tout le monde doute que je fasse une lap dance ? » demanda Theresa.

« Ok, faisons un pari alors ? » Lori m’a dit de regarder Theresa et de lui tendre la main pour lui serrer la main.

« Tu veux parier dessus ? » demanda Theresa. Elle semblait très hésitante à tendre la main pour serrer celle de Lori.

« Oui. » répondit Lori en tenant toujours sa main.

« Eh bien, je ne parie rien dessus. » Theresa a dit.

« Pourquoi pas ? Si vous voulez le faire, parions là-dessus. Allez, c’est juste pour s’amuser. » Lori a dit.

« Bien sûr, peu importe. » dit Theresa, mais ne serra pas la main de Lori.

« Tu te sentirais mieux si on appelait ça un défi ? » demanda Lori.

« Bien sûr, alors tu me mets au défi de donner une lap dance à la strip-teaseuse quand on en aura une. Pas vrai ? » Theresa clarifie.

« Exactement ! » a dit Lori.

« Tu auras mauvaise mine quand j’aurai fini ton pari. » Theresa a dit.

« Je veux juste vous rappeler que c’est mon enterrement de vie de jeune fille et que je ne veux peut-être pas d’un strip-teaseur. » Ma tante m’a dit de me mettre entre eux.

« Oh, tu vas avoir une strip-teaseuse ! » Theresa a riposté. J’ai vu que Lori l’avait eue. Le mieux que j’ai pu faire, c’est supposer que Theresa et Lori étaient en compétition l’une avec l’autre. Regarder Theresa s’énerver m’excitait. Normalement, elle s’asseyait sur sa chaise, très classe et digne d’une dame. Avec son échange avec Lori, elle se déplaçait tout autour de sa chaise. Je n’arrêtais pas de la regarder se croiser et se décroiser les jambes. J’ai vu sa robe bouger de plus en plus haut sur sa cuisse. J’essayais de ne pas regarder, mais j’étais de plus en plus excité.

Elle m’a surpris quelques fois en train de regarder les pattes. Je pense vraiment qu’elle savait qu’elle m’excitait. Peut-être que c’était Lori ou peut-être qu’elle était d’accord pour que je la regarde. J’ai su à ce moment-là que je devais quitter la pièce ou que j’allais faire ou dire quelque chose de stupide.

« C’était sympa d’entendre cette discussion animée sur les strip-teaseuses et les lap dances, mais je dois y aller. J’ai des choses à faire ! » J’ai dit avec un sourire et je me suis levé de ma chaise pour partir.

« On t’ennuie avec nos discussions de lap dance ? » demanda Lori.

« Oh non, j’ai trouvé ça très intéressant. J’ai vraiment des choses à faire. » J’ai répondu.

« Je crois qu’on a compris l’allusion. « Nous, les femmes de 40 ans, on ne s’amuse pas autant à parler qu’avec les étudiantes que tu aimes. » Theresa a dit.

« Eh bien… » J’ai commencé à répondre.

« Parle pour toi Theresa, je suis tout aussi intéressante que les étudiantes de nos jours. » Lori a dit de m’empêcher de finir ma phrase.

« Eh bien, moi aussi. Je veux dire, de nous deux, c’est moi qui vais faire une lap dance à un stipper mâle. » Theresa dit à Lori.

« Peu importe, on verra ça quand ça arrivera. » Lori répondit à Theresa.

« Ça arrivera. » Theresa a continué à tenir bon.

« Voudrais-tu que Theresa te fasse une lap dance ? » Lori m’a soudain demandé en me regardant droit dans les yeux.

« Qui ? Moi ? » J’ai demandé à regarder autour de moi et j’ai vu tous les yeux qui me regardaient, surtout ceux de Theresa.

« Oui, bien sûr, toi. Voudrais-tu que Theresa te fasse une lap dance ? » demanda encore Lori.

« Euh, eh bien, moi. Une lap dance ? » Je lui ai demandé, alors que mon esprit se précipitait pour essayer de trouver une réponse à cette question.

« Ok, relax. Respirez profondément. Disons que tu avais le choix entre une de tes copines de fac et Theresa, de qui voudrais-tu une lap dance ? » demanda Lori.

Une fois de plus, tous les regards étaient tournés vers moi. Theresa semblait vraiment vouloir entendre ma réponse. Je ne sais pas si c’était parce qu’elle voulait savoir si je la trouvais attirante ou si c’était elle qui espérait juste faire venir Lori.

« Définitivement Theresa. Je peux dire qu’elle a des mouvements de danse qui détruiraient n’importe laquelle de ces universités. « J’ai répondu.

« Tu vois, là. Il sait de quoi il parle. » Theresa a fièrement proclamé.

« Et sur cette note, je vais faire d’autres choses. » Je l’ai dit aux dames.

J’ai quitté la cuisine et je suis descendu dans ma chambre à coucher qui était située dans un grand sous-sol de sortie de secours. Mes parents vivaient sur le flanc d’une colline et ils ont fini le sous-sol de la maison en grève. C’était un endroit très divertissant. C’était un grand espace qui avait une salle de télévision, puis une chambre séparée. La salle de télévision avait plusieurs canapés et une table de billard.

J’avais descendu les escaliers en regardant la télévision quand j’ai entendu des bruits de pas qui descendaient les escaliers. C’était ma tante, Theresa, et une de mes amies tantes. Ils sont venus pour voir comment utiliser l’espace pour se réunir.

Je les ignorais surtout quand ils sont sortis par une porte coulissante en verre qui menait à une piscine. Ils sont restés dehors et ont parlé un moment. Je n’arrêtais pas de fixer Theresa. Je l’ai regardée marcher avec cette robe et ces talons. Je savais tout à l’heure que sa robe était courte, mais je n’avais pas réalisé jusqu’à présent à quel point elle était courte. Je me suis trouvé très excité. J’ai pensé à elle en train de faire une lap dance et à quel point ce serait sexy.

Juste au moment où j’étais complètement dans une rêverie sexy à propos de Theresa qui me donnait une lap dance, ils se sont retournés et sont retournés dans la salle de télévision. J’ai vite attrapé un oreiller et couvert mon érection.

Je savais qu’ils devaient le savoir puisque l’oreiller que j’ai saisi était plus petit et placé juste à l’endroit de mon entrejambe.

« Tout va bien ? » Ma tante m’a demandé.

« Oh oui, tout va bien. » J’ai répondu en essayant de ne regarder que la télé.

Ma tante et son amie se sont dirigées vers l’escalier pour partir. Theresa était derrière eux. Theresa s’arrêta et regarda quelque chose sur le sol à quelques mètres de moi sur le canapé. Elle s’est ensuite penchée vers le bas pour ramasser quelque chose. Mes yeux regardaient ses jambes dans sa robe et ses talons alors qu’elle se penchait vers le bas pour l’attraper.

« Quelqu’un a lâché un bouton » dit Theresa en s’approchant pour le ramasser.

« Vraiment ? » J’ai dit. C’était le mieux que j’ai pu faire puisque je n’étais pas sûr de ce qu’elle disait depuis que j’étais à fond dedans. en regardant ses jambes.

« Oui. » Theresa m’a dit de me regarder en arrière et de m’attraper en train de regarder ses jambes.

« C’est peut-être le mien, je ne sais pas. » J’ai répondu.

Theresa s’est approchée de moi et m’a donné le bouton. Quand j’ai tendu la main pour l’attraper, l’oreiller est tombé. Je me suis vite assis sur le canapé en essayant de cacher mon érection.

Je sais que Theresa a vu mais elle n’a rien dit. Elle est restée décontractée et a regardé autour d’elle. Ma tante et son amie étaient montées et il n’y avait que nous deux.

« C’est une belle pièce pour recevoir. » Theresa a dit.

« Oui, j’ai organisé une fête ou deux ici. » J’ai répondu.

« Je parie que oui. » dit Theresa en souriant.

« Rien d’aussi sauvage, juste amusant. » Je lui ai dit. « Je veux dire, pas de lap dance ou quoi que ce soit. »

« Ha, elle est bonne. Je suppose que je l’avais bien cherché. » me répondit Theresa en marchant lentement dans la pièce.

« Oui, tu es rentré là-dedans. Sois heureuse que Lori ne soit pas là, sinon elle te mettrait au défi d’en faire un maintenant. » Je lui ai dit.

« Oh mon Dieu, je n’arrive pas à croire que ça soit allé si loin. » Theresa a dit.

« Alors tu ne fais que parler, tu ne vas pas vraiment faire la lap dance ? » J’ai demandé.

« Je ne sais pas. J’admets que l’idée me rend nerveux. » Theresa m’a dit de revenir vers moi.

« Je suis sûr que tu t’en sortiras bien. » Je l’ai dit à Theresa.

« Eh bien, ce n’est pas comme si j’avais une tonne d’expérience en lap dance. Honnêtement, je ne suis jamais sûr de ce que je devrais faire. » dit Theresa en s’arrêtant juste devant moi.

« Tu devrais t’entraîner. » Je lui ai dit.

« Entraînement ? Qu’est-ce que tu veux dire ? Quand suis-je censé m’entraîner. » demanda Theresa.

« Quand vous voulez. Je suis sûre que votre mari adorerait vous aider à vous entraîner. » Je lui ai dit.

« Je suis sûr qu’il le ferait, mais ce ne serait pas pareil. » Theresa a dit qu’elle me regardait encore de haut.

« Pourquoi tu ne t’entraines pas maintenant ? » Je lui ai dit.

« Maintenant ? » dit Theresa avec un regard perplexe sur son visage.

« Oui, maintenant. Avec moi. Je vais t’aider. » Je lui ai dit.

Il y eut un moment de silence avant qu’elle ne réponde. Je la voyais y réfléchir.

« Je ne peux pas. Je veux dire, tout le monde est en haut. Tu es le fils de mes amis. Je ne peux pas, c’est tout. » m’a dit Theresa, mais elle s’est quand même tenue juste devant moi.

« Si, tu peux. Je vais t’aider avec ça. On va juste s’amuser. Si quelqu’un ouvre la porte, nous l’entendrons et nous nous arrêterons immédiatement. Ce sera amusant. Tu peux t’entraîner sans la pression de qui que ce soit ou sans avoir à aller plus loin que ce que tu veux avec. » Je lui ai expliqué.

« Je ne sais pas, c’est tout. Je ne sais pas si c’est une bonne idée. » Theresa a dit.

« Vous avez besoin d’aide, n’est-ce pas ? » J’ai demandé.

« Oui, j’ai besoin d’aide, mais ce n’est peut-être pas le meilleur moment ni le meilleur endroit. » Theresa m’a expliqué qu’elle regardait autour d’elle, mais qu’elle se tenait toujours juste devant moi.

Je me suis penché sur la table du canapé à côté du canapé et j’ai pris la télécommande stéréo. J’ai ensuite mis de la musique.

« On s’amuse, c’est tout. » Je l’ai dit à Theresa quand j’ai attrapé sa main.

« D’accord. Je vais essayer quelques mouvements de danse, mais c’est tout. » Theresa me l’a dit.

Theresa s’est mise à danser un peu sur la musique devant moi. J’avais les jambes écartées et elle était entre eux. Elle a commencé à me faire face et à balancer ses hanches au son de la musique.

« Qu’en penses-tu ? » demanda Theresa tout en continuant à danser.

« Tu as des mouvements. » Je lui ai dit.

« Pas trop mal pour un quadragénaire, hein. » Elle m’a dit en prenant sa robe et en la soulevant et en me taquinant d’un pouce ou deux.

Theresa se retourna et continua à danser. Alors que son dos était face à moi, elle s’accroupit et se leva d’une manière séduisante en montrant son cul.

« Tu aimes la vue ? » dit Theresa par-dessus son épaule en dansant avec son cul sur mon visage.

« Oui, c’est vrai. » J’ai répondu.

Theresa s’est ensuite penchée à la taille avec les jambes écartées. Le dos de sa robe s’est levé sur son cul. Le bas de sa robe s’est arrêté à ses carreaux de cul. Elle s’accroupit ensuite sur le sol. Theresa s’est encore levée en montrant son cul.

« Alors tu crois que je l’ai en bas ? » dit Theresa en se tournant vers moi.

« Tu t’en sors très bien. Tu as de grands mouvements. Tu sais que c’est une lap dance. Pas vrai ? » Je lui ai demandé.

« Je sais que c’est une lap dance. » Theresasaid alors qu’elle se retournait, face à moi, dansant toujours.

« Ok, je voulais juste m’en assurer. » J’ai dit.

Theresa a dansé un moment ou deux, puis s’est retournée pour me faire face. « Ok, alors qu’est-ce que je dois faire d’autre dans une lap dance ? »

« Eh bien, une lap dance implique généralement plus de contact corporel. Ça implique aussi que tu sois sur mes genoux, d’où le terme »lap dance ». » J’ai plaisanté.

« Ok, donc je dois juste me mettre sur tes genoux ? » demanda Theresa en ralentissant sa danse.

« Jusqu’à présent, tu t’en sors très bien. Il faut juste qu’on en parle un peu plus. Il y a quelques mouvements que vous pouvez essayer qui vous aideront. » Je lui ai dit quand j’ai attrapé l’arrière de sa jambe.

« Umm, je ne sais pas pour ça. Peut-être qu’on devrait arrêter. » Theresa a dit.

« Non, tout va bien, je vais vous donner un petit conseil ou deux. C’est ça. » Je lui ai dit.

« Ok, qu’est-ce que je dois essayer ? » demanda Theresa.

« Quand tu as fait ce mouvement d’accroupissement, au lieu de t’accroupir au sol, accroupis-toi sur mes genoux. » Je lui ai dit.

« Ok. » dit Theresa en se détournant de moi.

Theresa a dansé un moment en bougeant son cul devant moi et s’est ensuite accroupie sur moi. Sa robe s’est relevée et son cul a atterri sur mon érection que je sais qu’elle sentait parce que je ne portais qu’une paire de shorts de gym. Son cul a glissé tout le long de ma bite dure. Elle s’est arrêtée en bas et a posé ses mains sur mes cuisses.

« C’était bien ça ? » demanda-t-elle en regardant par-dessus son épaule.

« Oui, tu l’as. » Je lui ai dit quand j’ai attrapé sa taille et que je l’ai ramenée sur moi. « Maintenant, à partir de la position, commencez à danser. »

« Compris. » dit Theresa et elle s’allongea sur moi, son cul se déplaçant d’avant en arrière sur ma bite dure.

J’ai déplacé mes mains de ses hanches à l’intérieur de ses cuisses. Sa robe était autour de sa taille. Je sentais qu’elle portait des collants sous la robe. Je me suis penché vers elle et je l’ai embrassée au cou. Ses mains sont montées jusqu’à mon cou. Elle continuait à danser sur moi pendant que je lui embrassais le cou et que mes mains montaient le long de ses cuisses.

« Tu t’en sors bien, Theresa ! » Je lui ai dit quand mes mains ont atteint sa chatte. I pouvait sentir à quel point elle était mouillée à travers ses collants. Elle ne portait pas de culotte.

« Oh mon Dieu. » Theresa a dit quand j’ai commencé à frotter sa chatte pendant qu’elle dansait allongée sur moi avec son cul bougeant sur ma bite dure.

« Attendez, attendez. » Theresa a dit qu’elle s’était assise sur mes genoux. « Ok, je ne veux pas aller trop loin. »

Theresa a hésité, mais elle m’a lâché et s’est levée. Elle a redressé sa robe. J’ai vu qu’elle était très excitée, mais en conflit.

« Tu t’en sors très bien. » Je lui ai dit.

« Merci, mais je dois arrêter. Je n’aurais jamais dû laisser les choses aller aussi loin. Je suis vraiment désolée. » Theresa a dit.

« C’est bon, tu t’en sors très bien. On n’a pas besoin de s’arrêter. Ce n’est rien du tout. Juste un peu de flirt. Je vous promets que vous n’irez pas trop loin. Continuons comme ça. » Je le lui ai dit quand j’ai tendu la main vers l’avant et que j’ai attrapé sa jambe en la tirant vers moi. « En plus, tu as toujours besoin de travailler et du prochain coup. »

« Je sais, je ne veux pas que ça s’emballe. » Theresa a dit.

« Tu dois être prêt pour ce strip-teaseur, non ? » Je lui ai dit.

« Oui, c’est vrai. » Theresa a répondu. « Mais je l’imaginais comme une strip-teaseuse que je ne connaissais pas, pas comme le fils de mes amis. »

« Je comprends. Nous avons besoin d’un environnement plus authentique. Qu’est-ce que tu penses de ça ? Va éteindre les lumières, qu’il fasse plus sombre ici. »

Theresa s’est approchée et a obscurci la lumière. « Ça aide, mais je pense qu’un strip-teaseur masculin porterait aussi moins que toi. »

« Je t’ai eue. » J’ai dit en en enlevant ma chemise que je ne portais qu’une paire de shorts de gym. « Comment c’est ? »

« Eh bien, oui, on est plus comme des vrais, mais si on continue, je ne veux pas me déshabiller complètement. » explique Theresa.

« Oh, ok. Je comprends. Que dis-tu de ça, ton collant reste dessus. » Je lui ai dit quand je l’ai tendue vers l’avant et que je l’ai tirée sur moi. « Maintenant, retournons à la lap dance. »

« Les collants restent en place ? Tu promets ? » demanda Theresa.

« Oui, c’est juste amusant. » Je lui ai dit quand je l’ai tirée près de moi.

Theresa est tombée sur moi et j’ai attrapé son cul.

« Ok, et maintenant ? » Thérèse a demandé.

« Mets tes genoux sur le côté pour me chevaucher. » Je lui ai dit en l’aidant à mettre les deux genoux sur le canapé avec elle à cheval sur moi. Sa robe montait jusqu’à la taille. « Ok, maintenant, dansez avec la musique. »

« Comme ça ? » demanda Theresa lorsqu’elle commença à faire bouger la musique.

« Oui, tu l’auras. » Je lui ai dit quand j’ai attrapé ses chèques et que je l’ai aidée à se mettre sur moi.

J’étais si dur et elle a commencé à se frotter la chatte contre ma bite. Seuls mon short de gym et son collant nous ont séparés. Elle s’est penchée et m’a embrassé le cou. Nous, on s’envoie en l’air.

« Attendez une seconde. » Je lui ai dit quand j’ai commencé à baisser mon short.

« Qu’est-ce que tu fais ? » Theresa m’a dit de me regarder en bas.

« J’enlève juste mon short. » Je lui ai dit que je les avais complètement enlevées.

« Tu ne portes pas de sous-vêtements ! » Theresa a dit, paniquée.

« Tu ne le savais pas ? » Je lui ai dit.

« Non. » Theresa a dit.

« Tu ne le sentais pas ? » J’ai demandé.

« Non, mais je peux maintenant ! » dit Theresa en recommençant à danser.

« Es-tu prêt à essayer quelque chose ? » J’ai demandé.

« Oui ! » répondit Theresa alors qu’elle était assise sur mes genoux, face à moi. Ma bite dure entre nous. Je sentais son collant toucher ma bite.

« Ok, je veux que tu fasses une glissade en chameau. » Je lui ai dit.

« Qu’est-ce que c’est ? » Elle a demandé.

« Je vais te montrer. Bouge ton corps comme ça. » J’ai dit comme je bougeais ses hanches dans les deux sens pour que sa chatte glisse de haut en bas de ma bite dure.

« Oh merde, ça fait du bien. Est-ce que j’ai raison. » Elle a demandé en entrant dans le mouvement.

« Tu l’as eu. Continuez à avancer sur moi comme ça. L’idée, c’est que ta chatte glisse de haut en bas sur moi dans un mouvement taquin. Mais je n’entre jamais en toi. » Je lui ai dit.

J’ai tendu la main autour de Theresa et j’ai ouvert le dos de sa robe. « Tu veux que je t’enlève ça ? » demanda Theresa.

« Oui, ça aidera. » Je lui ai dit que je l’avais complètement ouvert.

Theresa m’a aidé à enlever sa robe. Elle ne portait pas de soutien-gorge. Ses seins étaient parfaits. Elle était maintenant sur moi avec son collant noir et ses talons noirs de cinq pouces.

]]>